Kaopa, un kawa et de la création plein les doigts !

 

p1020822

En arrivant au café – atelier de torréfaction Kaopa, une merveilleuse odeur nous accueille doublée du beau sourire de Sandy. Laurent et Sandy avaient « besoin de pousser les murs » ; pari réussi : on est ailleurs ! Un décor original, cosy, entouré de sacs de café, de cartes postales… Une tasse à la main, on s’envole pour le Pérou, le Brésil, l’Éthiopie ou le Cameroun.

Lire la suite

Un grand merci

Odette-crowdfunfing-merci

“Visez toujours la lune, même si vous la manquez vous atterrirez parmi les étoiles” (Les Brown)

Nous voici de retour, après quelques jours pris en collectif pour réfléchir à la suite de notre aventure et digérer notre déception après la fin de cette campagne de financement participatif…  

Tout d’abord, nous voulons remercier du fond du cœur les 131 contributeurs qui ont cru en notre projet  !

Vous nous avez portées pendant cette campagne, et vous continuez à nous porter, par vos messages de soutien et votre volonté de transformer cette contribution en soutien financier à notre association Grains d’ici : grâce à votre générosité et à votre enthousiasme, l’aventure Odette va continuer.

Merci aussi à toutes celles et ceux qui ont essayé de contribuer, mais qui n’ont pas réussi, ou qui souhaiteraient participer maintenant. Il n’est pas trop tard, au contraire ! Vos adhésions et dons à l’association Grains d’ici vont nous permettre de développer tous les projets dans notre chapeau…

Bien sûr, il n’y aura pas de livre-revue en 2016, mais nous faisons le pari de conserver pour le moment nos trois emplois pour continuer à explorer les pistes de futur qui se dessinent – différentes de celles que nous avions envisagées, mais tout aussi excitantes ! On vous tiendra au courant…

Alors, si vous voulez nous soutenir, c’est le moment et c’est ainsi :

-par chèque à l’association Grains d’Ici – 04, rue Chalamet – 07270 Lamastre (en précisant la contrepartie souhaitée).

Odet-balai-magique

Emission RDB sur la campagne de financement participatif

Jeudi après-midi, le Cheylard. Studios de la Radio des Boutières.

Nico nous fait un petit tour de propriétaire en nous expliquant le fonctionnement d’une radio et de tous les appareils étranges qui nous entourent. Nous voici à présent dans la salle d’enregistrement, casque sur la tête, micro devant la bouche. Nico, de l’autre côté de la vitre, lance les questions.

Répondre, du mieux possible. Expliquer et donner envie de nous connaître. Etre à la fois enthousiaste et concise. Pas facile de faire de la radio ! Mais… on a bien envie d’y retourner quand même. Car faire partie des Odettes, c’est oser aller vers de nouvelles expériences, se lancer de nouveaux défis !

rdb monique

FINANCEMENT PARTICIPATIF épisode 1 : les joies de la campagne !

http://www.kisskissbankbank.com/…/odette-revue-rurale-mais-…

Et oui, nous avons eu de nombreux appels d’amis ou d’abonnés qui ont essayé en vain de créer leur compte kisskissbanlbank, car leur connexion était trop lente ou ils ne captaient pas sur le réseau portable à proximité de leur ordi et ne pouvaient retransmettre le code reçu par SMS, etc… D’autres encore n’ont pas de carte bleue ou ne veulent pas payer par internet.

Alors, nous vous proposons si cela vous arrive, de nous envoyer un chèque à l’ordre de l’association Grains d’Ici – 04, rue Chalamet – 07270 Lamastre, en précisant bien la contrepartie choisie et votre adresse postale et mail pour qu’on puisse s’occuper de créer un compte en votre nom : ainsi, vous recevrez dans vos jolies boîtes aux lettres notre livre-revue, mais vous pourrez aussi être remboursés si la campagne n’aboutit pas…

Nous vous remercions de votre implication !!!!

Ensemble décrochons la lune !

bandeau-mailDU 1e AVRIL AU 16 MAI 2016,

SOUTENEZ LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF D’ODETTE !

Votre défi, si vous l’acceptez : récolter 15 000 euros en 45 jours !

Attention, c’est parti !

Alors, les Odettes, vraiment, vous vous lancez dans une campagne de crowdfunding pour pré-vendre la future revue dont vous rêvez ? »

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/odette-revue-rurale-mais-pas-ringarde

Yes, we have a dream. On assume. On carbure même à l’essence de rêve ! Et cette fois encore, on vous propose de nous suivre…  De toute façon, qui aurait cru que nous publierions un magazine, deux magazines, six magazines en six ans ?  Qui aurait cru qu’un collectif de femmes ardéchoises tisse des liens, de l’échelle locale à l’échelle nationale avec tant d’individuels mais aussi de collectifs, de réseaux, de pros, d’associations, d’artistes en tout genre et de créatifs tous azimut ! Nous, on y croyait ! Et vous nous avez toujours suivies, parfois devancées :

“-Et les Odettes, ça vous dirait pas de venir nous raconter votre histoire ?”

“-Vous êtes sûr ?”

“-Oui, oui, venez. Rêvons ensemble !”

Et la magie opère… au delà de nos espérances.

Alors, en 2016, nous nous sommes lancées dans un beau défi : prévendre suffisamment de revues pour pouvoir maintenir nos trois emplois, déménager nos bureaux, proposer de plus en plus d’événements dans nos réseaux et puis… enfin, essaimer notre aventure et notre démarche auprès d’autres collectifs !

On vous concocte une revue « Femmes de la Terre » pour aller à la recontre de celles qui vivent autour et par la terre, que ce soit du jardin à l’assiette, mais aussi autour de métiers émergeants et innovants dont on entend peu parler, le tout à la sauce et au ton Odette.

Donc, on a besoin de vous ! Devenez contributeurs de notre campagne et recevez notre superbes contreparties à partir de 10%, diffusez notre message dans vos réseaux, dans les réseaux de vos réseaux, dans les boîtes aux lettres des voisins ou en parlant avec votre cousine… 

MERCI du fond du cœur !

Les Odettes

Troqueurs de graines !

Envie de partager vos belles colorées du jardin ?

troc-2016-9Ravies de disséminer ces graines de tomates que vous avez bien adaptées à notre terre ? Besoin de limiter les envahissantes en les refilant aux copains qui doivent, eux,stabiliser leur talus ? Enchantées de donner des boutures comme vous en aviez reçues quand vous avez débuté en jardinage ? Apaisées de faire partie d’une communauté de personnes qui aiment le végétal et le partage ? Convaincues que le changement du monde passe par une foule de petits gestes si simples et agréables ?

Vous vous y reconnaissez ? Alors c’est que vous étiez samedi 5 mars au “troc aux graines et  plantes“ organisé par Transilience 07 et Grains d’ici.

C’est vous qui donniez des conseils pour soigner ce géranium Rosae ? A moins que patiemment vous extrayiez le jus d’orge pour le faire goûter ? Ou que vous ayez amenés des biscuits, des “Granola”, des gâteaux, galettes, crêpes, tartinades végétales, en partageant vos recettes ? Ah, vous nous enchantiez d’une farandole de notes au soleil avec vos amis musiciens !

Et tout ce petit monde a passé un chouette moment, a promis de se revoir, avec d’autres idées. Cela ne vous suffirait pas ?

Annie M.

Odette & Femmes Ici et Ailleurs

Hiver 2015

Hiver 2015

Ça y est ! Il est arrivé !

Ce 1er décembre 2015, c’est le grand jour ! LA sortie du magazine “Femmes, Ici et Ailleurs”, hivers 2015, avec la nouvelle chronique des Odettes.

Nous comptons sur vous ! Soutenez-nous. Abonnez-vous !

Circée Peloux : L’épée et la plume – 1

Circée Peloux, escrimeuse et bloggeuse à Tournon-sur-Rhône

circee web 3Circée  nous reçoit  dans son appartement  à Tournon et nous nous installons sur le balcon, tandis que ses chats font de l’acrobatie sur la rambarde. Rencontre avec une magicienne qui, d’un coup d’épée, vous transforme en gens bons.

Quand Circée Peloux a rencontré l’escrime -un peu par hasard- dans un forum des associations à Tournon, elle ne pouvait imaginer quel tournant sa vie venait de prendre… Elle a essayé et ça lui a plu, d’autant que le club pouvait recevoir des personnes en fauteuil roulant et a tout mis en oeuvre pour adapter ses pratiques. Plus tard, elle a rencontré Caroline, son coach actuel, qui lui a proposé de se lancer dans la compétition, avec pour objectif une médaille aux Jeux Olympiques de Rio en septembre 2016 !

“Je n’aurais sûrement pas le même rapport à l’escrime sans le handicap, je ne l’aurais peut-être même pas connu, car c’était le théâtre qui m’attirait davantage. J’aime bien le mélange entre personnes handicapées et personnes valides dans les entraînements et les compétitions d’escrime. C’est le seul sport à ma connaissance où ce sont les valides qui s’assoient dans un fauteuil pour “tirer” à égalité avec  la personne “handi”. Je me sens présente et acceptée dans les deux mondes.“

Après une enfance ardéchoise et des études d’éducatrice à Strasbourg, Circée a travaillé comme éducatrice en foyer dans le Gard et en Lozère, avant de revenir au pays comme directrice de la crèche du Mazet Saint-Voy. Mais quand à 25 ans, une sclérose en plaque se déclare, elle résiste : d’abord en mi-temps thérapeutique, elle change ensuite complètement de vie, devenant chargée de communication pour un groupe de musique à Saint-Etienne, avant de devoir renoncer à nouveau… Elle entre alors en formation de médiateur familial, mais là encore sa santé l’oblige à interrompre son activité. Il lui faut alors du temps pour se dire :” D’accord, je ne travaillerai plus, je dois arrêter de tout baser sur la recherche de travail.  C’est l’escrime qui me porte maintenant, l’escrime et l’écriture.”

Aujourd’hui, Circée écrit pour “Cover dressing” en tant que critique de cinéma et elle écrit également sur son blog doucebarbare.com.  “La maladie n’a pas changé ce que je suis, mais a amené des nuances, des couleurs différentes. Oui, ça donne une relativité et un amour encore plus grand pour les gens, pour tous les gens.”

Le temps est suspendu, nous sommes sous le charme de cette belle et attachante personne, à qui nous souhaitons sincèrement une médaille d’or aux J.O. Dans ce but, elle a créé l’association “L’épée de Circée”, que l’on peut voir sur facebook.

circee web 2  circee web

Liens :

https://www.facebook.com/lepeedecircee

http://www.coverdressing.com/

http://doucebarbare.com/

Carnet de Bord de deux Odettes à Milan- Jour 1

Le 10 juin au matin, un bus quitte Lyon : à son bord, une délégation rhônalpine très variée. Direction l’Exposition Universelle de Milan dont le thème est cette année Nourrir la planète, énergie pour la vie. Voici donc des poulettes ardéchoises montant à l’assaut de THE expo : 184 jours d’exposition, du 1er mai au 31 octobre 2015, plus de 130 pays participants, 200 pavillons et plus de 20 millions de visiteurs attendus sur un site gigantesque d’un million de mètres carrés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite