Des cafés… au PLI !

Et oui, c’est à l’Embarqu’café à Vernoux et à Kaopa Café à Lamastre que nous avons lancé officiellement notre nouveau support, le PLI des Odettes.

Un dépliant – comme son nom l’indique- sur un thème. Pour ce premier numéro, nous avons choisi de promener nos plumes aux Bergerades, l’atelier de transformation de Saint-Pierreville. Un thème qui nous ressemble, tissé d’amitiés, de collectif et de… transformation, bien sûr !

Lire la suite

Kaopa, un kawa et de la création plein les doigts !

 

p1020822

En arrivant au café – atelier de torréfaction Kaopa, une merveilleuse odeur nous accueille doublée du beau sourire de Sandy. Laurent et Sandy avaient « besoin de pousser les murs » ; pari réussi : on est ailleurs ! Un décor original, cosy, entouré de sacs de café, de cartes postales… Une tasse à la main, on s’envole pour le Pérou, le Brésil, l’Éthiopie ou le Cameroun.

Lire la suite

Les Batiks de Shasha

Les Batiks de Shasha

Nous avons rencontré Shasha Shaikh chez elle à Lamastre, dans l’atelier qu’elle partage avec son mari Suhail, artiste lui aussi. On entre dans cet atelier comme dans une eau claire : grandes fenêtres, murs blancs, et partout de grandes toiles dont les couleurs et les formes respirent la joie de vivre et l’harmonie…

shasha shaik

“A travers mes œuvres j’essaie de communiquer l’émerveillement que je ressens, ­cette magie de lumière, de couleurs et de formes dans les petits détails de la nature, ou même dans les petits détails de notre vie quotidienne, dans l’émotion et l’enthousiasme des saisons, dans le dynamisme des éléments naturels… “

On y découvre une passion pour la vie minuscule, secrète et foisonnante des plantes, des insectes et de la matière organique – l’air, l’eau, le sang, les bactéries, l’ADN. Comment ne pas être emportée par ce tourbillon de lumière, ces couleurs profondes, ces formes en résonance avec notre nature, avec la quintessence de notre être ?

Lire la suite

Ensemble décrochons la lune !

bandeau-mailDU 1e AVRIL AU 16 MAI 2016,

SOUTENEZ LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF D’ODETTE !

Votre défi, si vous l’acceptez : récolter 15 000 euros en 45 jours !

Attention, c’est parti !

Alors, les Odettes, vraiment, vous vous lancez dans une campagne de crowdfunding pour pré-vendre la future revue dont vous rêvez ? »

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/odette-revue-rurale-mais-pas-ringarde

Yes, we have a dream. On assume. On carbure même à l’essence de rêve ! Et cette fois encore, on vous propose de nous suivre…  De toute façon, qui aurait cru que nous publierions un magazine, deux magazines, six magazines en six ans ?  Qui aurait cru qu’un collectif de femmes ardéchoises tisse des liens, de l’échelle locale à l’échelle nationale avec tant d’individuels mais aussi de collectifs, de réseaux, de pros, d’associations, d’artistes en tout genre et de créatifs tous azimut ! Nous, on y croyait ! Et vous nous avez toujours suivies, parfois devancées :

“-Et les Odettes, ça vous dirait pas de venir nous raconter votre histoire ?”

“-Vous êtes sûr ?”

“-Oui, oui, venez. Rêvons ensemble !”

Et la magie opère… au delà de nos espérances.

Alors, en 2016, nous nous sommes lancées dans un beau défi : prévendre suffisamment de revues pour pouvoir maintenir nos trois emplois, déménager nos bureaux, proposer de plus en plus d’événements dans nos réseaux et puis… enfin, essaimer notre aventure et notre démarche auprès d’autres collectifs !

On vous concocte une revue « Femmes de la Terre » pour aller à la recontre de celles qui vivent autour et par la terre, que ce soit du jardin à l’assiette, mais aussi autour de métiers émergeants et innovants dont on entend peu parler, le tout à la sauce et au ton Odette.

Donc, on a besoin de vous ! Devenez contributeurs de notre campagne et recevez notre superbes contreparties à partir de 10%, diffusez notre message dans vos réseaux, dans les réseaux de vos réseaux, dans les boîtes aux lettres des voisins ou en parlant avec votre cousine… 

MERCI du fond du cœur !

Les Odettes

Circée Peloux – L’épée et la plume 2

circee web 4Circée Peloux, escrimeuse et bloggeuse à Tournon-sur-Rhône

Quelle poulette êtes-vous ?

Une poulette douce-barbare. J’aime bien ce qui sort du commun et faire des fois des blagues débiles. Il ne faut pas se prendre trop au sérieux.

Quels sont les atouts de votre zone de vie ?

La proximité du club d’escrime, à 5 minutes en voiture.

Qu’est-ce pour vous qu’une femme rurale ?

Le mot rural ne me parle pas trop, c’est un mot trop galvaudé et je n’aime pas les étiquettes. Je pense que je suis “rurale” dans le sens où je ne peux pas me passer de la campagne. Une femme rurale est comme les autres, ni mieux ni moins bien. Je fais autant de choses à Tournon que ce que j’en ferais dans une grande ville. Par rapport au handicap, je pense que c’est plus difficile à la campagne où le regard des autres est plus “pesant”; en ville on est moins remarqué.

Que souhaitez-vous pour demain ?

Une médaille d’or aux J.O. de Rio !

C’est très particulier d’avoir trouvé un domaine où je peux me donner à fond et où je reçois aussi beaucoup. J’arrive à oublier que j’ai mal !

Quel message aimeriez-vous faire passer aux femmes ?

Je ne me sens pas le droit de donner un conseil. Peut-être ma phrase fétiche de John Campbell : « Nous devons être prêts à nous  débarrasser de la vie que nous avions prévue, de manière à avoir la vie qui nous attend”. Je dirais aussi :”Soyez vous-même, laissez vous emporter par la magie. On peut avoir une très mauvaise confiance en soi et avancer quand même.”

 

Circée Peloux : L’épée et la plume – 1

Circée Peloux, escrimeuse et bloggeuse à Tournon-sur-Rhône

circee web 3Circée  nous reçoit  dans son appartement  à Tournon et nous nous installons sur le balcon, tandis que ses chats font de l’acrobatie sur la rambarde. Rencontre avec une magicienne qui, d’un coup d’épée, vous transforme en gens bons.

Quand Circée Peloux a rencontré l’escrime -un peu par hasard- dans un forum des associations à Tournon, elle ne pouvait imaginer quel tournant sa vie venait de prendre… Elle a essayé et ça lui a plu, d’autant que le club pouvait recevoir des personnes en fauteuil roulant et a tout mis en oeuvre pour adapter ses pratiques. Plus tard, elle a rencontré Caroline, son coach actuel, qui lui a proposé de se lancer dans la compétition, avec pour objectif une médaille aux Jeux Olympiques de Rio en septembre 2016 !

“Je n’aurais sûrement pas le même rapport à l’escrime sans le handicap, je ne l’aurais peut-être même pas connu, car c’était le théâtre qui m’attirait davantage. J’aime bien le mélange entre personnes handicapées et personnes valides dans les entraînements et les compétitions d’escrime. C’est le seul sport à ma connaissance où ce sont les valides qui s’assoient dans un fauteuil pour “tirer” à égalité avec  la personne “handi”. Je me sens présente et acceptée dans les deux mondes.“

Après une enfance ardéchoise et des études d’éducatrice à Strasbourg, Circée a travaillé comme éducatrice en foyer dans le Gard et en Lozère, avant de revenir au pays comme directrice de la crèche du Mazet Saint-Voy. Mais quand à 25 ans, une sclérose en plaque se déclare, elle résiste : d’abord en mi-temps thérapeutique, elle change ensuite complètement de vie, devenant chargée de communication pour un groupe de musique à Saint-Etienne, avant de devoir renoncer à nouveau… Elle entre alors en formation de médiateur familial, mais là encore sa santé l’oblige à interrompre son activité. Il lui faut alors du temps pour se dire :” D’accord, je ne travaillerai plus, je dois arrêter de tout baser sur la recherche de travail.  C’est l’escrime qui me porte maintenant, l’escrime et l’écriture.”

Aujourd’hui, Circée écrit pour “Cover dressing” en tant que critique de cinéma et elle écrit également sur son blog doucebarbare.com.  “La maladie n’a pas changé ce que je suis, mais a amené des nuances, des couleurs différentes. Oui, ça donne une relativité et un amour encore plus grand pour les gens, pour tous les gens.”

Le temps est suspendu, nous sommes sous le charme de cette belle et attachante personne, à qui nous souhaitons sincèrement une médaille d’or aux J.O. Dans ce but, elle a créé l’association “L’épée de Circée”, que l’on peut voir sur facebook.

circee web 2  circee web

Liens :

https://www.facebook.com/lepeedecircee

http://www.coverdressing.com/

http://doucebarbare.com/

Des Odettes, Femmes d’ici et d’ailleurs – J-21 : FAIRE-PART

C’est avec la plus grande fierté que nous vous annonçons la naissance
D’un beau bébé de 2 pages.
A partir du 1e décembre paraîtra une Chronique des Odettes dans le magazine Femmes Ici et Ailleurs.
Sa petite sœur Odette est très contente !
Nous vous tiendrons au courant de cette nouvelle aventure…
Nous comptons sur vous ! Soutenez-nous. Abonnez-vous !

carole oeuf

Un Troc aux vêtements…

Troc-Vet-Odette

Samedi 17 octobre, on pouvait nous trouver au bar L’Estaminet. Dans une ambiance de connivence et d’élégance, on a troqué des vêtements – homme, femme et enfant… Quel joyeux remue-ménage !

Et tous les habits restants sont partis dans le camion de Franck : direction Calais, pour une livraison dans l’hiver…

Nous avons pu organiser cet après-midi festif grâce à l’association Transilience 07, un collectif citoyen lamastrois qui depuis avril dernier, travaille sur notre territoire pour faire émerger un avenir plus riche en qualité de vie et moins consommateur d’énergies fossiles, en proposant des manifestations régulières, dont nous vous reparlerons !
https://www.facebook.com/Transilience-07-815170308566398

Nous aimons vraiment ces croisements d’énergies, ces rendez-vous à la fois conviviaux et qui ont du sens, allant à la fois dans des principes d’énergie circulaire et de plaisir (miam les gâteaux, chouette les parlottes, génial, toutes ces fringues qu’on a récupérées…) mais aussi de générosité, puisque nos introqués prendront des routes directes jusqu’à Calais. Et puis, dans ces moments de complicité jaillissent toujours de nouvelles idées… A suivre !

Coffee Time avec les Odettes à Kaopa Café

A Lamastre, tout le monde le sait,
Samedi matin, c’est le marché.
Le marché des producteurs,

A la bonne heure !

Le rendez-vous des copains
Au bar du coin…

 

Les Odettes s’étaient invitées
Au « Kaopa Café »
Pour papoter
En toute convivialité !
A faire
Et à refaire…
Coffee-Time-Odette

 

Wanted !

unnamedVous êtes une femme vivant à la campagne, pas trop loin de Lamastre. Vous avez envie de renouer avec vos rêves, de vous lancer un nouveau défi  ou tout simplement de rencontrer d’autres femmes autour d’un projet commun ?

Que vous travailliez ou pas,que vous ayez une expérience d’écriture ou pas,que vous connaissiez le monde rural ou pas… Vous êtes la bienvenue dans le réseau Odette ! Les seuls pré-requis sont bienveillance et motivation !

Les Odettes reprennent le large, vers de nouvelles aventures et nous souhaiterions recruter de nouveaux matelots pour étoffer notre équipe et bénéficier de vos énergies plurielles et talents multiples. Si vous avez envie de vous engager bénévolement dans notre joyeuse troupe, n’hésitez pas à faire une mini-croisière avec nous pour nous découvrir !

Nous vous proposons de nous rencontrer 
les jeudis 24 septembre,  01e, 08 et 15 octobre 
entre midi et deux autour d’un repas partagé 
dans nos locaux du “Pôle Nord”** 
ou le samedi 17 octobre à 11h au Kaopa Café* autour d’un “Café Odette”.

Envoyez-nous un mail pour nous avertir de votre présence : odette@odetteandco.com ou appelez- nous au 06 82 43 87 56  ou a 06 50 91 76 68.

(**04, rue Chalamet – 07270 Lamastre).
(*25, rue du Sabel – 07270 Lamastre)