Morgane Lepeu Goromoedo

Morgane Lepeu GoromoedoFemme Formidable

Responsable de la médiathèque de l’Ouest,  Koné

Quelle poulette êtes-vous ?

Je suis gourmande, joyeuse et nature. Je suis une poulette sans complexe !

 

J’ai rencontré Morgane lors de la Semaine du livre de Koné. Après une brève présentation du magazine Odette & Co, elle accepte l’entretien pour faire partie de “mes” femmes formidables.

Originaire de la tribu de Wagap à Poindimié, Morgane est l’aînée de 6 enfants. Elle fut éloignée du monde des livres durant son enfance, la première bibliothèque se trouvant à 10 km. Et puis la révélation commença avec une bande-dessinée, La Brousse en Folie 1 (découverte grâce à l’un de ses petits frères). Elle trouvait intéressant que l’auteur, Bernard Berger, réussisse à transcrire la vie quotidienne de la Nouvelle-Calédonie, des Nouzotes.

Ses études la mènent à Nouméa où elle commence sa première année en langues et cultures régionales puis elle change de voie et décide de devenir bibliothécaire, parcours plus rapide pour travailler et contribuer à la vie de la famille. Après cela, elle a envie de “manger plus”, comprend le rôle important de la bibliothèque en tant que lien social et d’émancipation intellectuelle. Elle décide donc de reprendre ses études et emmène mari et enfant à 17 000 km pour obtenir un DUT (Grenoble) et une Licence en Gestion et médiation de la ressource documentaire (Rennes). De retour en Nouvelle Calédonie, elle participe au projet de construction de la Médiathèque de l’Ouest à Koné, dont elle est responsable depuis 2009.

Quels sont les atouts de votre zone de vie  ?

La zone VKP 2 est une porte ouverte, nous sommes à proximité des milieu tribaux tout en étant proche des zones de services. Notre emplacement nous permet d’être sur un secteur passant et donc d’être à la croisée de beaucoup de personnes.L’éloignement de la grande ville, nous donne la possibilité de vivre en toute simplicité. Cela favorise la rencontre et nous permet d’avoir un autre regard sur notre territoire.

Qu’est-ce qu’une femme rurale ?

Une femme rurale a des ressources insoupçonnées ! Elle a une grande capacité d’adaptation.

Comment conciliez-vous vie locale ou vie professionnelle et vie de femme ?

J’ai la chance d’avoir un conjoint sur qui je peux compter, son caractère et sa façon d’être sont un atout. Je ne cours pas partout. Et puis il faut embrasser la vie ! Un état d’esprit positif nous permet d’être optimiste et donc d’être dans de bonnes conditions pour que les choses se réalisent.

Racontez-nous ce que vous souhaitez pour l’avenir ?

Pour notre pays en devenir, je souhaiterais que chacun trouve sa place dans le respect des uns et des autres. Que l’on puisse avancer sans la peur d’être trompés par certains requins de l’économie. J’aimerai aussi que le milieu coutumier des hommes accorde plus d’espace de dialogue avec les femmes.

Quel message avez-vous envie de dire aux femmes d’ici et d’ailleurs ?

Les femmes d’ici, je les accueille volontiers à la médiathèque : venez vous libérer l’esprit, vous réconforter auprès d’un livre. Venez vous chatouiller le cerveau ! (rires) Pour les femmes d’ailleurs… Que la lutte continue !

Dynamique et rieuse, Morgane est une femme ouverte sur les autres et qui aime transmettre les “petits” bonheurs de la vie.

 

1 – La Brousse en Folie – Les premières feintes à Tonton Marcel – Tome 1 / Bernard Berger Editeur Brousse en Folie, 1984

2 – Zone VKP : Sigle pour Voh Koné Pouembout. Bassin de vie et économique dans la province Nord

Laisser un commentaire