PAPI TANGA et le mariage au bout du monde // n°3

Poulette des terres verdoyantes j’étais attirée par la vie sur le sable chaud. Quelques mois sur le Caillou avec Christophe, mon compagnon ardéchois, nous ont permis de découvrir la vie ici et… de nous marier ! C’est ma famille qui nous a accueillis à Païta et nous avons ensuite élu domicile à Nouméa, où j’ai travaillé comme aide-soignante.Odette-n3-imgs37

Capitale balnéaire, Nouméa offre ses plages bordées de palmiers et dévoile la beauté de son lagon. C’est également le centre économique, administratif et financier de l’archipel. Nouméa est tournée vers la modernité et se donne les moyens d’y parvenir, par une urbanisation galopante. Ses habitants semblent hésiter entre les traditions -la Coutume- et la modernité à l’occidentale… alors qu’à quelques centaines de kilomètres apparaît sur le poitrail des hommes :“Broussards et fiers de l’être”.

C’est dans cette ville multi-ethnique, dans les ateliers artisanaux du Port Moselle-place du Mwa Ka que j’ai commencé à préparer mon mariage. Aidée par mon ami Kaé, sculpteur sur bois, je passais mes journées à créer … Vous trouverez la suite de notre article dans notre magazine n°3 !

Laisser un commentaire