L’estime de soi

Poulettes, réveillez la lionne qui est en vous !


Bonjour Saskia,
J’ai 36 ans. J’ai l’impression de ne plus avancer, il ne se passe pas grand chose dans ma vie. Je me sens nulle. J’ai découvert votre magazine et je me demande si je pourrais vous rejoindre, mais je n’ose pas vous appeler. Je ne me sens pas assez forte pour participer.  Cécile

Bonjour Cécile,
Je trouve votre prise de contact très courageuse. C’est déjà une première étape pour prendre confiance en vous. Grâce à Odette and Co, beaucoup d’entre nous avons osé nous dépasser. Pourquoi ne pas rejoindre notre équipe ? Nous vous accueillerons avec bienveillance !

L’estime de soi, un équilibre à trouver

En psychologie, l’estime de soi représente l’image émotionnelle, le regard ou le jugement que l’on porte sur sa propre valeur, qui ne reflète pas forcément la réalité, ni la façon dont les autres nous voient. L’estime de soi (l’idée que nous nous faisons de notre valeur) n’est pas la même chose que la confiance en soi (croire en nos capacités), bien qu’elles soient liées. Exemple : Cécile a osé nous écrire (elle se considère capable), mais elle se dévalorise (elle ne se considère pas valable, pensant qu’elle est “nulle”.)

Pour notre équilibre intérieur, il est important que nous ayons une estime de nous-mêmes positive, qui nous permette de nous accepter comme nous sommes, même avec nos imperfections !

C’est en s’acceptant et en apprenant à s’aimer qu’on peut accepter et aimer les autres autour de soi. Alors, nous pouvons agir avec bienveillance et confiance, sans craindre constamment le regard des autres, ou l’idée qu’on s’en fait. Quelqu’un avec une estime de soi positive et équilibrée va rayonner, donnant aux autres de l’énergie positive.

Si nous avons peu d’estime de nous-mêmes, cela peut affecter notre développement et freiner nos choix et actions au quotidien. A l’inverse, une trop forte estime de soi peut entraîner des choix risqués, pour soi et pour autrui.

L’estime de soi se cultive

Agissez et exprimez-vous.

La véritable estime de soi se révèle et se construit dans l’action et la confrontation à la réalité. Exemple : Cécile  nous a écrit une lettre et a exprimé ses sentiments.

Prenez soin de vous, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Prenez le temps de soigner votre santé (bien manger, bien dormir, vous faire aider par une psychologue si vous en avez besoin…) Octroyez-vous des petits plaisirs, chouchoutez votre apparence. Exemple : donnez-vous le droit de faire enfin cette sortie au hammam entre filles !

Prenez le temps de positiver, sur vous et sur vos actions.

Réalisez une liste de vos qualités, de choses dont vous êtes fière. Dites-les à haute voix devant un miroir chaque jour.  Exemple : “je suis fière d’avoir réussi à écrire une lettre à Odette and Co.”

Fixez vous des défis.

Allez plus loin, dépassez-vous ! Cependant, choisissez des objectifs réalistes et accessibles, car l’estime de soi se nourrit des succès. Exemple : osez prendre la parole devant une assemblée, en ayant bien préparé votre discours.

Et pour nos enfants ?

Les parents vont pouvoir cultiver l’estime de soi de leurs enfants dans un environnement chaleureux, sécuritaire, où tous se respectent. Et n’oubliez pas que les enfants sont des personnes autonomes, avec leurs propres émotions, pensées et envies. Vous êtes seulement un guide sur leur chemin de vie !

Odette-n3-imgs41

Conseils pour les parents

Comment aider notre enfant à cultiver son estime de soi ?

  • Montrez à votre enfant que vous l’aimez et l’acceptez. en prenant du temps avec lui, écoutez toutes ses émotions, pour qu’il apprenne à les apprivoiser (même des hurlements, des larmes…).

  • Décidez de règles claires et appliquez-les. Dites à votre enfant ce que vous attendez de lui, et quelles seront les conséquences si les limites définies ne sont pas respectées. A partir de ces règles, l’enfant aura le choix de ses actes, même si cela aboutit à une punition.

  • Aidez votre enfant à apprendre de ses erreurs. Parlez de ce qu’il pourrait faire différemment la prochaine fois, de la façon de maîtriser son propre comportement.

  • Encouragez-le à essayer de nouvelles choses et donnez-lui des responsabilités.  Complimentez-le pour ses comportements et ses efforts, et non sur le résultat de son action.

  • Donnez à votre enfant l’opportunité de choisir ses propres solutions (et pas forcément la solution que vous auriez choisie), tout en lui expliquant qu’il y a souvent de multiples façons de résoudre un problème.

Les 4 éléments de l’estime de soi :

  • la confiance en soi : les capacités, les actions, les comportements

  • la vision de soi : le regard, la réflexion sur soi

  • l’amour de soi : les sentiments, les émotions

  • l’acceptation de soi : l’intégration de tout ce que l’on fait, comment on se perçoit, afin de s’accepter enfin, imparfaits magnifiques.

Pour posez vos questions à Saskia : Odette@odetteandco.com

Laisser un commentaire