Et si je communiquais autrement ? La CNV

« Plus d’harmonie dans le poulailler. »

Écoute bien. Pas juste avec les oreilles !

Chère Saskia. Je conduisais et mes garçons jouaient en criant. Excédée, je leur hurlais d’arrêter ce vacarme. Ils m’ont obéi tristement, et j’ai eu honte de leur avoir demandé de ne plus crier en hurlant ! Aurais-je pu utiliser la CNV pour régler cet incident ? Merci pour votre réponse, Catherine.

Chère Catherine.
La Prochaine fois, arrêtez la voiture et expliquez calmement à vos garçons que vous aimez qu’ils jouent, mais que pour conduire, vous avez besoin de concentration et que leurs cris vous font peur! Comprenant le pourquoi de votre demande les garçons feront plus attention… et personne ne sera triste ou honteux ! Saskia

La Communication Non Violente (CNV)

Les concepts et la technique de CNV ont été mis au point dans les années 60 par marshall B. Rosenberg. Il propose une méthode et des outils accessibles à tous pour améliorer notre communication et rendre notre relation aux autres plus authentique. En effet, la CNV est un méthode qui vise à créer entre les être humains des relations  fondées sur l’empathie, la compassion et la coopération harmonieuse, le respect de soi et des autres. Il s’agit d’un outil de communication.

La CNV est utilisée de trois manières :

  • pour clarifier ce qui se passe en soi
  • pour s’ exprimer d’une manière favorisant le dialogue
  • pour écouter l’autre d’une manière qui favorise l’expression

La démarche de CNV consiste à :

  • observer, décrire une situation concrète qui nous affecte
  • exprimer ses sentiments et attitudes dans cette situation
  • cerner les désirs et les besoins éveillés par ce sentiment
  • demander à l’autre des actions concrètes qui contribueront à son bien être

La CNV à destination des parents

Les parents y trouveront également un outil précieux pour améliorer la qualité de leur communication avec leurs enfants; Thomas Gordon, docteur en psychologie clinique, propose une méthode de résolution des conflits « sans perdant ». Il nous invite à reconsidérer la place que nous accordons à nos enfants et la façon dont nous voulons diriger leur comportement. La méthode gagnant-gagnant est un manière d’aborder les conflits en respectant des sentiments et l’ coute active / recevoir les sentiments de l’enfant et les paraphraser pour qu’il s’ exprime pleinement.

Pour posez vos questions à Saskia : Odette@odetteandco.com

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire